À l’hôtel comme à la maison (mais en mieux)

 

Le temps où l’on descendait à l’hôtel pour trouver simplement une douche et un lit à disposition pour la nuit est révolu. Aujourd’hui, on veut se sentir à l’hôtel comme à la maison. Exit les chambres standardisées, place aux chambres personnalisées dotées d’une décoration soignée.

 

Transformer une maison bourgeoise en un hôtel à taille humaine

 

C’est ainsi que l’agence d’architecture d’intérieur Del In travaille, depuis plusieurs mois, à la transformation d’une maison de maître en hôtel. Située dans le sud de la France, cette demeure dispose d’un beau jardin attenant. Un hôtel à taille humaine, en somme, doté de sept chambres toutes imprégnées de l’histoire du lieu. L’objectif : redistribuer les espaces sans sacrifier le style de ce magnifique lieu sur l’autel de la fonctionnalité.

 

« Un lieu qui a une histoire que l’on entend bien raconter ! »,

précise Arthur Dauty, architecte d’intérieur associé à l’agence Del In.

 

Une atmosphère propre à chaque chambre d’hôtel

 

Les hôteliers choisissent de plus en plus de différencier les chambres en créant, dans chaque pièce, une véritable atmosphère. Un endroit où l’on se sent bien, où l’on a envie de s’attarder. Pour ce faire, la plupart des professionnels font appel à un architecte d’intérieur, qui saura optimiser l’espace (organisation spatiale), dénicher le mobilier adapté, ajuster les gammes chromatiques et sélectionner les accessoires et luminaires tout en restant en adéquation avec le concept global.

 

En matière de couleurs, justement, il n’existe pas de règles spécifiques. Elles visent à créer une atmosphère affirmée. Il s’agit de mettre en scène une histoire, de créer un lieu unique et singulier dans chaque chambre et qui intègre subtilement les arts plastiques ou des œuvres. Street art, peinture, sculpture, art numérique, etc., sont autant de domaines artistiques qui peuvent être exploités.

 

 

L’art apporte une réelle valeur ajoutée que l’on retrouve par exemple au sein de l’hôtel Chambellan Morgane, à Paris, rénové par Del In voilà quelques années. La littérature française est ainsi intégrée plastiquement aux têtes de lit. C’est justement sur ces éléments de décoration (têtes de lit, dessus-de-lit, fauteuils, cadres, accessoires, rideaux) que l’architecte d’intérieur va jouer pour que l’ensemble soit cohérent et que chaque chambre ait son identité.

 

Miser sur l’authenticité grâce au mobilier et à la décoration

 

Choisir un mobilier en adéquation avec l’ambiance souhaitée (romantique, arty, contemporaine…) est donc primordial. L’architecte d’intérieur va privilégier la qualité d’un meuble authentique qui plongera le visiteur dans une expérience personnelle. Fini les meubles sans âmes, les intérieurs sans saveur des chaînes hôtelières ! Aujourd’hui, le visiteur a besoin de pouvoir s’identifier à l’intérieur, voire au maître des lieux. Et c’est là que le détail devient essentiel : jonglez avec des tables de nuit de caractère, un bureau en bois massif, une bibliothèque bien fournie, un voltaire… Le visiteur a besoin de se sentir à l’aise et de deviner l’histoire des lieux, peut-être en se créant sa propre légende…

 

Cette nouvelle façon de concevoir l’hôtellerie explique en grande partie le succès de sites de réservations comme Airbnb ou 9flats où les appartements proposés sont ceux de propriétaires qui ont mis un peu de leur âme dans leur logement. Ce sont des espaces que l’on sent vivre, vibrer.

 

Un éclairage modulable et chaleureux

 

Par ailleurs, une chambre d’hôtel doit pouvoir proposer différentes ambiances selon les moments de la journée : début de soirée, coucher, lever… Il est donc important de multiplier les sources de lumière. De manière générale, on privilégie l’éclairage indirect pour une atmosphère plus intime.

 

Chaque zone (entrée, salle de bain, lit, coin salon) est mise en scène grâce à un éclairage séparé et modulable. Spots encastrés, appliques, suspensions, lampadaires ou liseuses, chaque source lumineuse a son importance et sa fonction.

 

La multiplication des points lumineux permettra de mettre en scène divers scénarios et de répondre au mieux à l’envie du moment du client tout en contribuant à son bien-être. L’espace est mis en scène grâce à la lumière. On peut même faire appel à la domotique pour programmer des scènes.

 

 

Et les parties communes dans tout ça ?

 

Enfin, les hôtels doivent aussi repenser leurs parties communes pour que le client se sente comme à la maison. Les espaces de vie commune deviennent des lieux de rencontre, d’échange, de convivialité. Le choix de la personne qui vous accueille ne doit pas être laissé au hasard. Et là encore, chaque détail à son importance, à commencer par la vaisselle utilisée qui peut donner l’impression d’avoir été chinée. Le visiteur doit vivre une véritable expérience.